COURSE A PIED: la gazette de la section, juin 2012

Publié le 17 Septembre 2012

Bazas-Langon

 

Quand : le 01/03/2012

 : Bazas

Qui : 700 coureurs

 

RABOUAM REGIS : 63ième en  01:26

LEGAC LAURENT : 100ième en 01:29

WACH LAURENT : 212ième en 01:36

MER THIERRY : 427ième en 01:46

FONTAN JEAN PIERRE : 428ième en 01:46

CHAUVEL CAROLINE : 698ième en 02:29 (pour son premier semi) 

 


Résumé de la course par Arnaud (qui ne l’a pas courue, mais on ne demande pas aux commentateurs de réaliser les perfs des athlètes…) :

 

Régis s'est rasé avec une biscotte…

Laurent Le Gac a le feu au cul…

Laurent Wach : Bravo pour le tee-shirt THALES.

Thierry, un peu trop couvert pour l'occasion.

Jean-Pierre a trouvé une copine….

Caroline, photo pas encore disponible sur le site mais bravo pour cette première perf !!!

 

 

 photo 1 blog

 

 

 

 

 

Et le point de vue d’un des « athlètes » (Laurent). 

Félicitations à :

           Thierry et Régis, qui ont porté le Tee-shirt de la section (Honte à moi de l'avoir

oublié)

           Régis pour sa performance malgré les petites côtes

           Caroline pour avoir résisté et réussi à laisser deux personnes derrière elle (nous lui accordons une dérogation pour  l'absence du Tee-shirt CE Thales, car le sien était d'un rose de toute beauté)

           Arnaud de ne pas s'être inscrit à la course et pour avoir laissé le meilleur temps à Régis

           Jean-Pierre et Laurent pour avoir servi de lièvres à Caroline

 

Temps agréable, petite pluie fine apparue juste avant le début de la course

 

 

La Tanaissienne

 

Quand : le 10/09/2011

 : Blanquefort, bois de Tanaïs

Qui :

 


Michel SALETZKI (sur le 19)

Eric CLERBOUT (sur le 19)


Wonder Secret (sur le 8)

 


 

La course vue par la Wonder Secret :

 

 

Je suis amoureuse…

 

La course ? Ah oui, la course.

Beau temps, un peu frais mais c’est normal c’est le matin. J’ai encore des courbatures de la veille et je ne suis pas très réveillée.

Les deux distances (8km et 19 km) s’élancent en même temps.

Au début, les papattes tirent beaucoup alors je me traine à un petit 8 km/h. Et puis au fur et à mesure, cela va mieux, et je peux finir « au taquet ». Au total j’aurai parcouru les 8 km en 52 min. Et c’est là que j’ai bien joué. Parce que 10 minutes après moi arrivait le 1ier coureur du 19. A fond, et même pas fatigué. Une foulée !!! Une facilité, une aisance !! Je crois que c’est un surhomme. Je suis amoureuse…

 

Quand je serai grande je courrai comme ça.

 

Deux jours plus tard, encore sous le charme, je m’accroche derrière un Yoann en récup. Je tiens 2 tours à ce rythme, doublant même Marie-No et Jo. Au final j’aurai fait 3 tours en 32 min, mon record absolu ! Comme quoi l’amour donne des ailes…

Merci à Yoann de m’avoir « tirée ». 

 

 

 

 


Le marathon de l’Huitre

 

Quand : le 29/04/2012

 : Gujan-Mestras

Qui : Laurent Wach

Quoi : un marathon, tôt dans la saison

 


 

Le compte-rendu par le héros du jour, Laurent Wach.

 

Si vous voulez courir au milieu d’une meute de milliers de coureuses et de coureurs, si vous aimez les orchestres ou dégustations à chaque coin de rue, si vous avez besoin d’être porté par la foule en délire pendant 42,195 km alors il vous faudra éviter le Marathon de l’Huitre.

 

En revanche, si vous voulez profiter d’un parcours plus que roulant, si vous appréciez les balades en humant la résine des pins et l’iode du Bassin, si vous aimez pouvoir vous ravitailler tranquillement en discutant avec les bénévoles, alors cochez dans votre calendrier ce micro-marathon (118 arrivants) aux antipodes des « grosses machines », vous ne serez pas déçu.

 

Pas d’embouteillage pour les dossards, le départ ou les ravitaillements, mais jamais réellement seul(e) sur le parcours, les conditions de course sont idéales.

Alors si, en plus, la forme est au rendez-vous et le temps clément, vous passerez une excellente matinée sportive.

 

Et, en prime, la médaille la plus moche du monde ornera votre cheminée après votre exploit.

 

En résumé, une course parfaite à faire pour établir son « Personal Best » dans un contexte très détendu. 

 

 

 


Semi-marathon de la Presqu’île

Quand : le 08/05/2012

 : Lège Cap ferret

Qui : 1108 coureurs dont 6 représentants de la section

Quoi : 21 km route

 

LUCCHESE  PATRICK : 178ième en  01:38

ESPAIGNET  THOMAS : 181ième en 01:39

CASTAING  JEAN-LUC : 227ième en 01:41

LAMARGUE  FABRICE : 409ième en 01:48

CAILLAUD  MAXIME : 497ième en 01:53

MENJOU-GRANGIER  MARIE-NOELLE : 498ième en 01:53

 

 

Le résumé du spectacle par MN Menjou

 

Plutôt beau temps, mais un parcours un peu décevant par rapport à ce qu’on s’était imaginé.

La course se passe en grand partie sur piste cyclable dans les bois, sans vraiment de vue sur le Bassin, et sans possibilité d’accès pour d’éventuels supporters.

 

Du coup on se sent un peu seul, et la route est plus longue…  

 

 

    

  photo 2 blog
 

 


Trail du Taillan

Quand : le 13/05/2012

 : Le Taillan-Médoc

Qui : 425 arrivants, dont 3 représentants de la section

Quoi : 8 ou 15 km dans les bois autour du Taillan Médoc

 

La course vue par la Wonder Secret :

 

Comme on n’est pas des fainéants, on a tous pris le 15 km.

Par contre, on ne va pas au même rythme… pas croisé Yoann ni au départ, ni à l’arrivée.

Temps magnifique, pas trop chaud, vraiment idéal pour une « ballade » dans les bois.

A l’arrivée, le monstrueux ravitaillement, qui fait la réputation de cette course, nous attendait.

 

 


Vignes et châteaux


Quand : le 17/05/2012

 : Douelle (Lot)

Qui : 826 arrivants, dont 2 représentants de la section

 

BRIENS        Dominique    : 100ième en  01:58


 

Sur cette manifestation, une belle randonnée (16 km), un 10 km et un 20 km dans les vignes et sur les coteaux des alentours de Douelle. Paysages magnifiques, et quelques côtes bien senties pour mériter le repas à l’arrivée.

Arrivée sur place « à l’arrache » pour déposer les marcheurs. Cette année, ils ont quand même pu retirer leur dossard avant de partir.

30 minutes plus tard, c’est le 20 km qui démarre. Domi sera notre seul représentant cette année. Il termine en moins de 2h, objectif atteint. Mais que cette dernière côte est difficile !

 

Enfin, les meilleurs pour la fin, c’est au tour des 10 km de s’élancer. Dans les rangs de vigne, ma cheville en vrac ne fait pas la fière. Je démarre donc doucement. Arrivée au château Lagrezette, la côte me semble « prenable », et je vais doubler Bob puis Mylène. J’encourage et je chambre gentiment, persuadée qu’ils vont me re-doubler dans la descente.

Mais non, finalement je gaze plutôt bien et je n’aurai pas de coup de pompe. Les montées, que j’ai terminées en marchant l’année dernière, me sembleront plus faciles, et me permettront de doubler quelques concurrents. Au final, je mets 5 minutes de moins que l’an dernier, je suis plutôt contente de moi. J’ai même encore assez de « jus » pour encourager Bob sur la dernière montée. Lui paie le manque d’entrainement de ces derniers mois.

 

A l’arrivée, apéro et repas. Cette fois-ci, nous sommes passés au deuxième service, et nous avons profité au maximum de l’ambiance de folie que nous offrent les organisateurs. La banda a notamment joué « Paquito », ce qui a permis aux plus téméraires de s’élancer pour un slam endiablé.

 

Nous avons d’ailleurs provoqué l’admiration de la banda, quand ils ont vu les 8 bouteilles de Cahors sur notre table. Eh oui, on est présents aussi pour la dégustation, emmenés par le Président de la section Oenophilie.

 

J’ai une petite pensée pour le Domaine de Cause, car les propriétaires sont des gens charmants (et des supporters de l’ASM, cela ne s’invente pas !!) qui vont des vins que j’apprécie particulièrement.

 

Nous aurons droit aussi à une ovation des organisateurs, qui ont remarqué notre fidélité à leur épreuve, et qui, pour nous en remercier, nous ont offert des lots, que nous destinons au Cross Inter-Services. 

 

 

photo 10

La fine équipe au grand complet…

 

 


Rédigé par asta-thales-lhn

Publié dans #COURSE A PIED

Repost 0
Commenter cet article